Stethoscope sur le cardiogramme

L'Homme et sa santé

C’est dans la déclaration universelle des droits de l’homme qu’il faut retrouver des fondamentaux de notre sujet, dans trois de ses articles. Son article 3 dispose que « tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne ». L’article 25, alinea 1, abolit les barrières et prône l’égalité d’accès : « Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille ». Enfin, en disposant que « Toute personne, en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale », l’article 22 nous rappelle qu’en France, les dépenses de santé sont une affaire de solidarité nationale, dont les recettes viennent pour partie des cotisations salariales, et qu’il s’agit d’une assurance avec une notion de couverture universelle.

La vie est un don de la nature. Le maintien de la vie est le fruit d’une somme de processus qui sont infiniment complexes, qui s’activent de manière autonome en réponse à des sollicitations de leur environnement et sont sous contrôle. Le corps humain est un système ouvert, au sens où il échange de la matière, mais aussi de l’énergie et de l’information avec son environnement. Mais ce qui frappe, c’est qu’il est un système homéostatique, c’est-à-dire qu’il est nativement muni de ses capacités d’autorégulation.

Articles